Home / Interview / easyQuorum la legaltech qui Simplifie la gestion de vos assemblées générales & conseils d’administration

easyQuorum la legaltech qui Simplifie la gestion de vos assemblées générales & conseils d’administration

Businessman chatting on tablet .

Le monde des legaltech est plein essor. easyQuorum ne déroge pas à la règle en proposant une panoplie d’outils à disposition des assemblées générales et des conseils d’administration. Antoine Micaud fondateur de easyQuorum a eu la gentillesse et m’a fait l’honneur de répondre à mes questions sur sa legaltech.

1/ Bonjour Antoine, pouvez vous présenter votre parcours?

J’ai 37 ans, et on peut me définir comme un serial entrepreneur. Ingénieur de formation j’ai été CTO de startups de 2003 à 2007 et directeur Marketing d’eBuyClub de 2007 à 2009. Je co-fonde et dirige pendant 5 ans Chauffeur&Go. En 2015, je co-fonde la startup TalentDetection, outil de recrutement à destination des PME, revendue à RegionsJob en juillet 2016.

2/ Comment est né le projet easyQuorum?

Lorsque j’étais DG de Chauffeur&Go, j’organisais au moins une AG et 4 conseil d’administration par an. Et chaque année, je trouvais que moi et mes équipes passions beaucoup trop de temps dans ces organisations. En théorie, rien de compliqué, mais en pratique, un ensemble de tâches trop chronophages. J’ai décomposé toutes ces tâches et ai créé des outils pour les simplifier ou les automatiser. Quelques exemples :
- trouver le bon créneau à toujours été compliqué compte tenu de l’agenda de certains de mes administrateurs. J’ai développé un outil de type doodle qui va sonder les actionnaires pour leur demander leurs disponibilités.
- La mise en place du publipostage, l’impression et la mise sous plis des convocations et des documents prennent toujours du temps. Surtout que c’est toujours à ce moment là que l’imprimante décide de faire un bourrage papier. Avec easyQuorum les courriers sont envoyés depuis la plateforme.
- rédactions de tous les documents. Pour une AG, il faut rédiger tout un tas de documents : convocation, texte de résolutions, feuille de présence, pouvoir, rapport de gestion, et par la suite le PV etc… Avec easyQuorum, vous indiquez les résolutions; quelques informations sur l’activité, et les documents sont générés.
- Manque de visibilité sur le taux de participation et difficulté de récupérer les pouvoirs ou votes par correspondance. Avec easyQuorum, les actionnaires disposent d’un espace dans lequel ils peuvent indiquer leur participation et uploader leur pouvoir.

3/ A qui s’adresse EasyQuorum?

A tous ceux qui organisent des assemblées générales : sociétés, associations, copropriétaires, etc. Mais nous avons également conçu l’outil pour simplifier le travail des cabinets d’avocats et d’experts comptables.

4/ Quelles compétences mettez vous à disposition des entreprises?

Dans sa version actuelle, easyQuorum est un outil qui permet de faire gagner du temps et de fluidifier les relations avec ses actionnaires. Il ne met pas de compétence à disposition, mais il permet d’optimiser les compétences de ses utilisateurs. Nous réfléchissons dans les prochaines version, à pouvoir faire appel à des formalistes pour se charger de toutes les formalités qui peuvent être nécessaires après assemblée générale.

5/ Dans un univers juridique totalement digitalisé par le phénomène de la legaltech, en quoi EasyQuorum se distingue t-elle d’autres legaltech?

A ma connaissance, il n’y a pas une legalTech qui propose un tel outil. Il y a de nombreuses startups très intéressantes qui proposent de simplifier la rédaction des documents juridiques, mais elles ne proposent rien pour simplifier l’organisation. Un des objectifs d’easyQuorum est d’être un outil 360° pour le juridique corporate.

6/ Que pensez vous de la charte éthique des legaltech mis en place par l’Open Law?

Je suis assez en phase. Les legaltechs doivent accompagner la modernisation des professions juridiques en respectant les réglementations. Ces discussions entre les professionnels du droit et entrepreneurs me semblent très saines. Un point qui m’a toujours semblait important, un outil comme easyQuorum ne remplace pas des conseils juridiques donnés par les avocats ou les experts comptables.

Merci  Antoine Micaud pour cette interview
AntoineMicaud2
easy
LW
Questionnaire de droit des obligations

About LW

Check Also

lightbulbs connected with plug & progress bar, share your expert

Share Your Knowledge, a pris ses quartiers à Station F !

Il y a quelques temps, j’ai eu le plaisir d’interviewer l’équipe de Share Your Knowledge ...

One comment

  1. Je trouve que c’est un outil très interessant, nous sommes une association et je trouve qu’il est très compliqué de s’entendre entre partenaire rien que pour trouver une date, je pense que c’est l’outil qu’il manquait maintenant il serait bon de savoir combien coûte ce gain de temps

    Fred de gardenicecafe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>