Home / Interview / Le MOOC Droit des entreprises: interview de Monsieur le Professeur Bruno Dondero

Le MOOC Droit des entreprises: interview de Monsieur le Professeur Bruno Dondero

MOOC

MOOC est un acronyme, qui traduit de l’anglais, signifie « Cours en ligne ouvert et massif » (CLOM). Ce format d’e-learning occupent une place de plus en plus importante dans l’offre de formations en ligne ouverte aux étudiants et professionnels. Aujourd’hui, plusieurs universités et plateformes numériques proposent des cours en ligne ouverts et massifs, dans de très nombreux domaines thématiques. c’est ainsi que Le 30 avril prochain débutera le MOOC Droit des entreprises. Monsieur le Professeur Bruno Dondero qui est à l’initiative du « projet », m’a fait l’honneur de répondre à mon interview sur ce sujet d’actualité.

1. Vous êtes le Directeur du Centre audiovisuel d’études juridiques des Universités de Paris (CAVEJ). Pourquoi avoir choisi de développer un MOOC en droit des entreprises?

Le CAVEJ est un service interuniversitaire réunissant six universités de la région parisienne, et piloté par l’Université Paris 1. Il centralise, pour les universités partenaires, l’enseignement à distance du droit. Concrètement, ce sont chaque année plus de 5.000 étudiants, qui se répartissent de la capacité aux trois Masters 1 proposés (en attendant l’ouverture de Masters 2 très prochainement) qui suivent les enseignements du CAVEJ. Chaque étudiant est inscrit dans son université d’origine, mais toute sa formation et les examens sont assurés par le CAVEJ, qui recourt à toute une palette pédagogique. Parmi les outils utilisés, des cours enregistrés, permettant à l’étudiant de retrouver l’équivalent d’un cours d’amphi, et une plate-forme pédagogique très performante, animée par des enseignants expérimentés.

Cela fait longtemps que nous nous intéressons aux MOOC et il était tout à fait cohérent d’en proposer un. Nous avons choisi un thème particulièrement porteur, qui est celui du droit des entreprises.

2. En tournant le MOOC, imaginiez vous un public particulier. Est ce que cela a orienté votre façon de le réaliser?

Le public de notre MOOC est diversifié, puisqu’il comprend des étudiants et des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs, des salariés et des demandeurs d’emploi, des professionnels du droit, des lycéens, des retraités, des personnes habitant en France ou bien à l’étranger.

L’idée du MOOC est que chacun vienne y trouver ce dont il a besoin. Un étudiant pourra réviser des notions qu’il connaît, un lycéen découvrira le droit, tandis qu’un avocat pourra approfondir une question très précise. La constitution de communautés de travail de différents niveaux et centrées sur des questions diverses, permettra de « spécialiser » les groupes de travail.

Il va de soi que nous avons privilégié une approche « large ». Ce n’est pas uniquement un MOOC de spécialiste ou un MOOC de débutant, mais il sera ce que vous en ferez !

3. Comment vont se dérouler les cours?

Les participants s’inscrivent ici: https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris1/16001/Trimestre_2_2014/about

(c’est la plate-forme FUN (France Université Numérique) du Ministère de l’enseignement supérieur).

Les inscrits auront, à partir du 30 avril, accès à différentes ressources :

- 42 vidéos au format haute définition, réalisées par le service des usages numériques DSIUN-SUN de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;

- des extraits d’ouvrages juridiques, mis à disposition de notre MOOC par un éditeur ;

- 6 cas pratiques destinés à acquérir une réflexion collective, collaborative ;

- des QCM intermédiaires ;

- un plateau télé d’une heure, une fois par semaine, en direct et interactif ;

- des échanges sur une plate-forme pédagogique et les réseaux sociaux (Facebook, twitter, LinkedIn)

A la fin des 6 semaines, ils feront un dernier QCM, plus long que les autres, et s’ils réussissent aux différents QCM, recevront une attestation de réussite au MOOC Sorbonne DE (droit des entreprises).

Cela pourra enrichir le CV des participants.

4. Quels changements apportent selon vous le MOOC dans les interactions entre le professeur et ses apprenants ?

A vrai dire, l’intérêt de faire ce MOOC juridique réside aussi dans la réponse qu’il fournira à cette question. Il permettra de faire un enseignement plus interactif, auquel les très nombreux participants apporteront des points de vue très différents.

Je sais déjà que la supervision des différents niveaux du MOOC sera l’un des grands défis qui attendent l’équipe enseignante.

5. On parle beaucoup du taux d’abandon dans les MOOCs. Comment comptez-vous motiver les apprenants sur 6 semaines ?

L’idée est que chacun vienne trouver dans ce MOOC ce qu’il recherche. C’est une ressource gratuite, un enseignement fait par des intervenants prestigieux, mis à la disposition de tous.

Chaque semaine, avec quelques heures de travail, les participants pourront découvrir et comprendre un plus ou moins grand nombre de concepts juridiques et réfléchir à leur application.

Nous avons recherché un équilibre entre la quantité des concepts utilisés, la précision des informations données, et la faisabilité de l’apprentissage et des QCM . En clair, pas besoin de s’arrêter de travailler pour suivre le MOOC !

Nous essaierons en tous les cas d’être le plus disponibles pour fournir des réponses individualisées autant que possible. Une équipe de community managers, très initiée aux forums de discussion (dans le cadre des formations du CAVEJ), se tient d’ores et déjà prête.

Enfin, nous espérons nous appuyer sur des apprenants particulièrement actifs qui sauront guider et entraîner leurs pairs.

6.Peut-on imaginer dans le futur que l’enseignement prodigué au CAVEJ soit également sujet à l’enseignement en ligne.

 C’est déjà le cas depuis longtemps au CAVEJ !

Les ressources du MOOC sont semblables à celles utilisées au CAVEJ, à quelques nuances près. Notamment, le MOOC utilise plus la vidéo et recourt à des QCM, ce que nous ne faisons pas au CAVEJ pour les examens. Enfin, le CAVEJ bénéficie d’une large expérience en matière de tutorat à distance et d’animation de forums de discussion tout au long de l’année.

7.Votre MOOC débute le 30 avril prochain. Quels sont les conseils à donner à vos futurs apprenants ?

1) Soyez curieux ;

2) Participez activement si vous le pouvez en créant des groupes de travail ou en les rejoignant ;

3) Parlez du MOOC (et des MOOCs) autour de vous !

 

Merci Monsieur le professeur Bruno Dondero pour cette interview.

LW

Bruno dondero interview cavej master 2 dondero dondero mooc master bruno dondero MOOC

About LW

Check Also

The Big Block Theory

The Big Block Theory : la rencontre des experts de la blockchain

 Le 3 avril dernier a eu lieu “The big block theory” , l’événement  entièrement dédié ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>