Home / Les consultations de Maître Edmond Prochain / Les consultations de Maître Edmond Prochain, avocat 2.0: Rançongiciels

Les consultations de Maître Edmond Prochain, avocat 2.0: Rançongiciels

NrHgC5utVxUlnOLdpB24oBQihgOBPgEHE4pQRaX44HXt8JPzY5XrHa8YiMPyNrWL-fotolia-79935309-subscription-xl-s-

Je vous propose une consultation de Maître Edmond Prochain, cet avocat fictif, qui vient en aide à son filleul victime d’une nouvelle ruse des pirates du net. Le “rançongiciel”. Quésaco, allez-vous me dire ? Il s’agit d’un nouveau virus qui rapporterait aux cybercriminels plus de 5 millions de dollars par an selon la société Symantec.

Les faits : Le jeune Jean Peuplus, comme beaucoup d’ados de son âge, est passionné de cinéma. Son imagination en la matière est sans limite, et sa connaissance du sujet est, il faut l’avouer, largement facilitée par les sites de streaming et de téléchargement.

C’est par un frais lundi matin de mars, alors qu’il vient de regarder un épisode de sa série préférée, Game of Thrones, qu’une fenêtre apparaît sur son écran pour lui signifier qu’il doit payer une amende. Son ordinateur est complètement bloqué. “Vous fréquentez des sites pédopornographiques ou des sites de streaming et de téléchargement illégaux”, l’accuse le message arborant le logo de l’office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC). “Vous disposez de trois jours pour payer en ligne la somme de 800 euros, faute de quoi votre ordinateur restera bloqué”. Le message indique également qu’au-delà de ce délai, le montant sera multiplié par cinq. Bien entendu, ce n’est pas avec ses 20 euros d’argent de poche que l’adolescent peut payer le montant demandé.

Effrayé à l’idée de perdre le précieux ordinateur familial et bien entendu apeuré par la réaction de ses parents qui découvriront ses téléchargements et son visionnage de films illégaux, Jean Peuplus décide de se tourner vers son parrain le célèbre Maître Edmond Prochain, appelé dans le milieu judiciaire l’avocat 2.0.

La consultation : Maître Edmond Prochain rassure son filleul en le prévenant qu’il ne s’agit aucunement d’une agence de police qui lui réclame cet argent, mais bien de pirates qui ont infiltré son ordinateur par le biais d’un rançongiciel. Il s’agit d’un logiciel malveillant prenant en otage l’ordinateur de la victime et demandant à cette dernière une rançon pour le débloquer. Ces pirates sont appelés des “Cryptolockers”.

Comme le dit toujours Maître Edmond Prochain, il ne faut jamais céder aux maîtres chanteurs. Il conseille alors à Jean Peuplus d’installer sur son ordinateur un logiciel de désinfection assez puissant pour se débarrasser de ce rançongiciel. Si l’avocat informe des sanctions qu’encourent ces pirates, c’est-à-dire 75 000 euros d’amendes et 5 ans d’emprisonnement pour le délit d’atteinte illégale à l’intégrité d’un système, il fait également preuve de pessimisme quant à une possible action en justice. La plupart de ces pirates agissent le plus souvent de l’étranger.

Conclusion : C’est ainsi que le jeune Jean Peuplus installa un logiciel miracle capable d’éradiquer le virus et décida d’acheter les DVD de sa série préférée pour les regarder avec son parrain.

LW

http://bit.ly/RwNM1J

About LW

Check Also

Safety concept: magnifying optical glass with Eye icon on digital background, empty copyspace for card, text, advertising, 3d render

Les consultations de Maître Edmond Prochain, avocat 2.0: Chantage à la Webcam

Maître Edmond Prochain est un personnage totalement fictif, inventé par mes soins dans le but ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>