Quand on nous prend pour des baleines

Les petits jeux ont envahi nos mobiles depuis quelques années maintenant, mais à quel point ? En 2014, l’industrie du jeu mobile a rapporté pas moins de 23.4 milliards d’€. Cette année, ce chiffre devrait même dépasser le revenu des jeux consoles. Les joueurs des free-to-play ne cèdent pas tous à la tentation d’acheter des vies, des niveaux ou du contenu supplémentaire. Seul 1 joueur sur 100 y cède. Mais avec plus d’un demi milliard de joueur dans le monde, cela reste très rentable. Petit tour d’horizon du profil des joueurs de free-to-play en infographie.

 

Untitled Infographic(1)

LW

Express Your Reaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Une réflexion sur « Quand on nous prend pour des baleines »

  1. Et encore aujourd’hui, ces jeux envahissent davantage nos téléphones mobiles. Et ce, qu’il s’agisse d’applications ou de jeux en ligne sur les diverses plateformes destinées pour cette pratique. J’ai peur que nos enfants ne puissent plus vivre sans ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *