Interview du collectif Master1 IP/IT Jean Monnet

Collectif de Master 1 IP/IT- Faculté Jean Monnet

De nombreuses initiatives voient le jour dans le cadre des études de droit. L’une des plus innovantes est la création d’un blog dédié à une promotion ou à un diplôme afin de le valoriser, mais également de permettre à ses étudiants de s’exprimer à travers la rédaction d’articles d’actualité ou même de compte Instagram afin de suivre l’air du temps. En ce sens, j’ai eu la chance de rencontrer le collectif Master1 IP/IT Jean Monnet qui eut la gentillesse de répondre aux questions de LexWeb.

1/ Pouvez-vous nous présenter le Master 1 IP/IT de la Faculté Jean Monnet – Université Paris Saclay?

Le Master 1 propriété intellectuelle et droit du numérique (M1 PIDN) est le master pré-spécialisé dans le domaine de l’IP et de l’IT de l’Université Paris-Saclay. Dirigé par Madame la Professeure Julie GROFFE-CHARRIER, ce master offre une véritable spécialisation en IP/IT dès la première année de master, tout en continuant d’approfondir des enseignements du tronc commun. Des matières comme le droit des contrats spéciaux, le droit international privé, ou encore le droit commercial, sont donc dispensées, mais également des séminaires, consacrés à la propriété littéraire et artistique, et la propriété industrielle, ainsi que d’autres enseignements propres à l’IP/IT. Cela permet d’acquérir dès le Master 1 une véritable pré spécialisation tout en continuant de se spécialiser à travers les différents de Master 2.

2/ Pouvez-vous nous dire comment est venue l’idée de créer un blog pour le Master 1 IP/IT ?

Le master que nous avons choisi au sein de l’université Paris Saclay est pré-spécialisé dès la première année. Au vu des maquettes universitaires standardisées avec une grosse partie de tronc commun, cela implique une certaine quantité de travail et de recherches personnelles. Le blog du collectif répond à ce besoin en permettant aux rédacteurs d’apprendre à trouver efficacement l’actualité et aux lecteurs étudiants du master d’avoir des informations leur permettant de la suivre facilement tout au long de l’année.

De plus, une grande partie des stages en cabinet d’avocat demandent un travail de veille juridique et de rédaction de brève. S’engager dans le collectif qui gère le blog nous permet de nous y préparer grâce à un entraînement hebdomadaire avec les brèves du dimanche soir. Au-delà du collectif, le blog permet à chaque étudiant qui le souhaite d’obtenir une certaine visibilité pour ses travaux d’écritures et de travailler librement avec nous en fonction de son emploi du temps et de sa motivation.

3/ Pouvez-vous nous présenter l’équipe composant les rédacteurs du blog?

Le collectif est composé de quatre étudiants du Master 1 PIDN : Cédric Neldé KOSSADOUM, Loriane LAVILLE, Jean SOUQUET-BASIEGE et Anthony THOREL.

Anthony : Étudiant en master 1 PIDN à Paris-Saclay, Anthony a trouvé son intérêt pour la discipline lors de sa seconde année de DUT informatique à l’IUT d’Orsay de l’université Paris-Sud. Une fois le diplôme obtenu, il a effectué une licence de droit à la Faculté Jean Monnet de l’Université Paris – Saclay avec une spécialisation en droit privé en troisième année. Il a pour ambition d’allier ces compétences techniques en informatique et ces compétences théoriques en droit pour faire avancer ces deux disciplines vers un monde plus juste. Étant ambitieux, motivé et impliqué, il a évidemment choisi de participer au projet du collectif. Après avoir dirigé trois projets universitaires au cours de son DUT, il s’agit d’un nouveau défi à relever pour lui, projet qui lui permettra de confirmer probablement son intérêt définitif pour la recherche et l’aider ainsi à continuer après le M2 en thèse. Au-delà de la recherche pour écrire ses brèves et ses articles, il compte également apprendre la communication juridique en gérant le compte Instagram avec sa coéquipière Loriane LAVILLE.

Loriane : Après avoir obtenu une licence de droit privé à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, Loriane a souhaité intégrer le Master 1 PIDN de l’Université Paris-Saclay, car celui-ci permet une véritable spécialisation en IP/IT dès la première année de master. Lors de ses années de licence, elle a pu découvrir le monde associatif, mais également professionnel, en intégrant une Junior-Entreprise, et universitaire, en participant à la vie étudiante à travers une fédération d’associations dont le but était de promouvoir celle-ci. De ce fait, intégrer le Collectif 2021-2022 a été pour elle l’opportunité de poursuivre son engagement et participer ainsi à la vie du master. En plus de rédiger des brèves et articles, elle participe à la gestion du compte Instagram et à la création des contenus à destination des réseaux sociaux avec Anthony THOREL. Par la suite, Loriane souhaite présenter le CRFPA afin de devenir avocate en entreprise et se spécialiser dans la propriété industrielle. Elle ambitionne également à effectuer un LLM.

Jean : Jean est un étudiant du master au parcours atypique. Avant de se lancer dans une licence de droit franco-allemande aux universités de Paris-Nanterre et de Potsdam, il a suivi 3 années d’études supérieures dans le domaine de l’ingénierie, dont 2 ans de CPGE et 1 année, au sein de l’école Arts et Métiers ParisTech. Ayant travaillé dans l’analyse et la visualisation de données pour une startup pendant 1 an, il est passionné par ce secteur et aimerait s’orienter vers l’entrepreneuriat dans les technologies légales.

Cédric : Passionné par les beaux-arts et les arts visuels, Cédric vient du sud de la France plus précisément de Bordeaux où il a obtenu sa licence de droit mention droit privé à l’Université Bordeaux Montesquieu IV. Il s’occupe de la gestion de Twitter concernant la page @Master1_PIDN ainsi que des publications des brèves sur le site. Pour lui, rejoindre le collectif M1 PIDN est une expérience très enrichissante, dans laquelle il se plaît à travailler avec solidarité avec ses trois autres collègues : Loriane, Jean et Anthony. En outre, cela constitue pour lui une expérience inédite, car il n’avait jamais rejoint auparavant un collectif dans le cadre de sa licence.

Désireux de persévérer dans le domaine juridique, Cédric a l’intention de préparer l’examen du CRFPA l’année prochaine durant son M2 afin de le passer en septembre 2023. Dans la perspective de devenir avocat spécialisé en propriété intellectuelle et accessoirement il souhaite se spécialiser plus tard dans le droit des étrangers suite à son stage en février 2021 où il a eu une forte attache pour cette matière.

Nos différentes personnalités se complètent, et ensemble, nous formons une équipe dynamique et

souhaitons mettre en place divers projets tout au long de l’année.

4/ Quels types d’articles et de nouvelles présentez-vous sur le blog?

Nos publications sont à l’aune de la propriété intellectuelle et du droit du numérique. Dès lors, elles concernent les droits d’auteur, l’intelligence artificielle, le droit des marques, le RGPD, la cybercriminalité, etc. Concernant nos brèves, celles-ci sont plus axées sur l’actualité, sur des faits récents que nous essayons de synthétiser afin de faciliter la lecture aux lecteurs en mettant en aval les informations essentielles. C’est pour cela que nous soulignons en gras les informations importantes afin de captiver l’attention des lecteurs.

Quant aux articles, ceux-ci sont plus développés que les brèves. Outre cela, c’est surtout la réflexion qui est au cœur de la rédaction. Nous nous basons sur un fait en droit de la propriété intellectuelle et du numérique puis nous mettons en exergue tous les aspects problématiques.

5/ Vous avez récemment créé un compte Instagram, pouvez-vous nous en dire plus?

Le compte Instagram était déjà existant lorsque nous avons pris la relève du collectif, mais celui-ci n’était pas particulièrement développé à la différence du compte twitter. Nous avons alors décidé de créer des contenus propres à Instagram dans l’objectif d’informer, de sensibiliser et de mobiliser un public intéressé par la propriété intellectuelle et le droit du numérique. Il est vrai que nous aurions pu simplement faire ce travail sur Twitter, mais le public que nous souhaitons viser, notamment les jeunes étudiants, est très peu présent sur twitter ou tout du moins ne cherche pas particulièrement à suivre un contenu d’information sur cette plateforme. Par ailleurs, partager des informations et des connaissances est plus simple sur Instagram en raison de l’architecture et des fonctionnalités de la plateforme. Nous espérons d’ailleurs lancer un concours sur Instagram en décembre.

Encore Merci au collectif Master1 IP/IT Jean Monnet pour cette interview

Vous pouvez retrouver l’adresse du blog  ici http://master-ip-it-leblog.fr/

Vincent Gorlier

LW

Express Your Reaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *