Une réflexion sur « Interview de Baptiste Lefèvre créateur de l’application Mon Code Juridique (MCJ) »

  1. Oui, il a raison ce qui était une rupture physique devient davantage une continuité numérique. Et si on veut développer notre carrière, il faut trouver un truc pour attirer les gens numériquement. Merci pour le partage d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *